Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

IUT Chalon-Sur-Saône

Les actus de l'IUT

Décès de Patrice Dupré - hommage de l'équipe de l'IUT.

"Notre collègue et ami Patrice Dupré, professeur de transport au département Gestion, Logistique et Transport de l’Iut, expert en transport, incollable sur le transport de marchandises, fan du transport routier, autoentrepreneur, formateur de formateurs, est décédé samedi dernier 14 juin des suites d’un insupportable accident domestique. Patrice était un type extraordinaire apprécié par presque toutes les personnes qu’il a côtoyées. Une illustration ? En 48 heures, l’annonce de son décès sur les réseaux sociaux a touché plus de 18.000 internautes. Nous comprendrons plus loin le « presque ».


La carrière de M. Patrice Dupré est exceptionnelle puisqu’il a commencé comme chauffeur routier pour finir enseignant à l’université.
En 1989, son C.A.P. Conduite routière en poche, il a occupé des postes de conduite dans plusieurs entreprises de transport. Il a obtenu son Bac professionnel « Exploitation des transports » en 1991 en même temps que ses CASES (cariste) et l’attestation de capacité professionnelle (transporteur et commissionnaire). Il est entré dans l’Éducation Nationale en septembre 1991 avec, fait exceptionnel, son seul Bac pro pour préparer les jeunes au CAP de conduite routière. En septembre 2000, il a passé et obtenu son BTS en candidat libre alors qu’il était déjà enseignant et a été nommé par le ministre, sur recommandation de son inspecteur d’académie, membre du jury du concours national de recrutement des PLP (professeur des lycées professionnels) Conducteur routier.
Être « membre du jury » ne lui suffisait pas et, avec ses collègues du lycée Camille du Gast qu’on appelle encore parfois le LEP Auto, il est devenu co-organisateur de ce concours.


En 2006, le chef du département Gestion, Logistique et Transport (GLT) de l’Iut de Chalon est allé rencontrer l’équipe pédagogique du lycée Camille du Gast avec une question : comment faire pour que les bons élèves de la section transport et logistique du lycée puissent poursuivre leurs études supérieures à l’Iut ? Ensemble, les deux équipes pédagogiques se sont réunies pour en arriver à la conclusion que l’Iut devait pouvoir être accessible aux lycéens de Camille du Gast et que nous devions tout faire pour que cela devienne réalité.


Pour Patrice Dupré, tout faire, c’était avant tout faire simple : partir du concret. Alors nous avons organisé des cours ouverts aux lycéens et une opération Sécurité routière puisque le thème concernait les deux formations. Lui et Sébastien, son collègue et ami intime, ont bataillé avec l’administration pour que les lycéens puissent venir en soirée à l’Iut aux réunions d’organisation de la manifestation.
La démarche a été un véritable succès : chaque année, le Département GLT de l’Iut accueille désormais des lycéens de Camille du Gast pour les préparer au D.U.T. créant ainsi, sur le territoire, une vraie filière de formation au transport qui va du C.A.P. à la Licence professionnelle.
En 2010, Patrice a accepté de faire des cours à l’Iut et a été titularisé en 2011. Il était aujourd’hui Professeur Hors Classe.


Tout cela a été rendu possible grâce à son énergie phénoménale. Il épatait tout le monde : comment faisait-il pour en faire tant ? Ses journées commençaient souvent avant 6 heures et se terminaient souvent après minuit. Parce que Patrice n’était pas seulement un enseignant impliqué à fond, soucieux de ses étudiants, de leur devenir. Président du club nautique de Sanvignes-les-mines, participant à l’association des parents d’élèves, organisant des manifestations collectives de tous ordres (pique-niques d’associations, compétitions et rassemblements sportifs…). Il surveillait également les politiques municipales de près et, chose incroyable, il savait garder du temps pour sa maison, sa femme et ses deux filles dont il nous parlait souvent avec les yeux qui brillent et un immense amour.


Alors pourquoi « presque » ? Et bien parce que Patrice ne pratiquait pas l’euphémisme, la litote ou la parabole. C’était un homme vrai, franc du collier « brut de décoffrage », diraient les conformistes. Un homme d’action, sans compromission. Il n’avait strictement rien à faire des protocoles, des discours et des circonvolutions. En lisant ce papier, il nous aurait certainement dit quelque chose du genre « Et bien ! T’en fais des blabla pour une connerie ! ». Il aurait moqué le pauvre type qui tombe de son toit, aurait eu une pensée empathique pour ses proches et nous aurait « chambrés » sur nos capacités à baratiner.
Patrice adorait les gens, les personnes. Il a passé sa vie à aider. C’était un vrai philanthrope et les centaines de témoignages recueillis depuis samedi sur les réseaux sociaux le démontrent sans aucune ambiguïté : ses étudiants l’adoraient et beaucoup, plusieurs centaines, lui doivent leur carrière et leur métier (voir la page Facebook « DUT GLT Chalon » et le groupe « Souvenir de notre Patrice »).
Par contre, pour plagier Coluche qu’il citait parfois, il détestait les fainéants, les cons et les mal-comprenants. Si un étudiant montrait de la bonne volonté, il ne l’abandonnait jamais : « Essaie, essaie ! Tu vas voir tu vas y arriver ». Et nous avons encore ses phrases fétiches dans les oreilles : «20, c’est la perfection ; 19, c’est moi donc t’auras 18 ». Mais il ne faisait pas bon passer de la catégorie « supportable » à la catégorie « gros con » car personne (à part peut-être son épouse, ses filles et ses parents), n’aurait pu l’empêcher de le formuler aussi clairement. Il est des gens qui s’en souviendront longtemps. Et c’est tant mieux.


Patrice, à l’heure où tu nous quittes pour arpenter les chemins de l’éternité où nous te rejoindrons tous, j’ai envie de te dire « Si tu les vois, salue Christopher et Annie, mais je t’en prie, contrairement à ton habitude, ne va pas trop vite, attends-nous quelques années, Patrice. Tu es mort beaucoup trop tôt. Beaucoup trop tôt. Tu le sais, nous, nous ne sommes pas pressés de mourir, mais nous nous imaginons bien arpenter l’éternité à tes côtés.»."


Repose en paix, Ami.
Au nom de l’équipe de l’Iut,

Pascal Mauny,
le 19 juin 2018

Suivez-nous : Suivez nous sur Facebook uB link, le réseau social de l'université

Portes ouvertes 2017

La Journée Portes Ouvertes de l'Iut aura lieu samedi 3 février 2018 de 10h à 17h !

 AFFICHE JPO 2018 FINALE min

Venez nombreux !

La Journée Portes Ouvertes de l'Iut aura lieu samedi 3 février 2018 de 10h à 17h !

 AFFICHE JPO 2018 FINALE min

Venez nombreux !

La Journée Portes Ouvertes de l'Iut aura lieu samedi 3 février 2018 de 10h à 17h !

 AFFICHE JPO 2018 FINALE min

Venez nombreux !

Espace lycéens

site lyceens - universite de Bourgogne

En images

Vous devez installer le lecteur FlashPlayer pour accéder à cette page !

| Partager :
| Partager :